top of page

Organiser son mariage

Dernière mise à jour : 19 avr.

C'est le deuxième volet que je souhaitais développer. Après les explications sur le tarif d'un photographe de mariage, rentrons dans le vif du sujet de l'organisation - grand stress pour beaucoup de mariés qui veulent que cette journée soit exceptionnelle, et on le comprend bien, c'est en principe une seule journée dans une vie de couple.

Mais il y a toutes déclinaisons de mariages, et le vôtre doit correspondre à vos attentes.


Un troisième et dernier volet d'informations est disponible sur les questions pratiques avec un peu d'humour et d'expériences vécues au fil des mariages... La saga des mariages... questions pratiques.


Je vais tenter ici de vous donner des éléments pour vous aider à y voir plus clair et pour que cette journée soit réussie. Dans ce que je vais développer, il y a beaucoup d'expériences vécues par mes mariés au fil des années, des "couacs" plus ou moins ennuyeux que ces quelques lignes pourront, je l'espère, vous éviter.


1 - Se poser les bonnes questions :

Comment imaginez vous cette journée ? Un mariage intime, un mariage fastueux ?

  • Bien entendu, un mariage intime, avec peu d'invités sera moins long à organiser qu'un grand mariage, qui va nécessiter un budget plus conséquent, une salle plus grande et certainement plus demandée. On peut aussi plus facilement se marier "hors saison" et avoir des tarifs plus avantageux avec certains prestataires. Il faut savoir que selon les professionnels, la "haute saison" est réservée aux "grands" mariages. Je mets volontairement des guillemets, car quelque soit l'ampleur de cette journée, pour vous qui l'organisez, elle aura autant de valeur !

Quel est votre budget ?

  • Là aussi, c'est un critère qui va être déterminant pour la suite. Il est bien évident qu'un budget serré va vous limiter en nombre d'invités et choix de salle notamment. Mais également sur la durée d'intervention et les options proposées par les différents prestataires (photographe, vidéaste, DJ, fleuriste...)

Pour quelle(s) raison(s) vous mariez-vous ?

  • Et oui, ce n'est pas une question si bête que ça, vous vous mariez parce que vous vous aimez, heureusement ! Mais par delà cette raison ? Est-ce juste une officialisation en toute simplicité au bout de X années de vie commune, ou au contraire vous avez envie de partager avec votre famille et vos amis cette étape de votre union, et faire une fête de folie ? Ce qui vous ramène à la première question, elles sont liées et vont conditionner l'esprit que vous souhaitez donner à cette journée.

Comment choisir sa date de mariage ?

  • A vous d'en établir les critères : par rapport à la saison, aux vacances, aux disponibilités de vos invités les plus importants, ou une date qui vous tient à cœur. Un mariage en été vous garantira d'une manière générale beau temps et chaleur, parfois trop, des journées plus longues... une arrière-saison peut vous permettre d'avoir de jolis couchers de soleil ou des feuillages d'automne, le printemps sera plus verdoyant et fleuri, la température plus douce - mais le risque de pluie est à prendre en considération plus attentivement.


2 - Le lieu de réception :

C'est la première étape une fois que vous aurez répondu aux questions ci-dessus. En effet, certains domaines sont réservés plus d'un an en amont, et si vous avez un coup de cœur pour une salle en particulier, il va falloir s'y prendre très à l'avance.

Choisir votre lieu de réception (salle des fêtes, grand domaine ou restaurant, traiteur séparé ou formule tout compris).

Si vous choisissez la solution domaine et traiteur tout compris, il est évident que ce sera plus simple pour vous. Vous leur confiez l'ensemble de la prestation, il vous restera à établir le plan des tables, décorer la salle... et eux gèrent le timing de la soirée en corrélation avec le DJ pour que tout le monde puisse s'amuser, profiter et que la prestation se déroule de façon fluide pour tous.


Vous avez aussi la solution de dissocier la location de la salle et un traiteur de votre choix, ce qui se fait beaucoup. Là aussi, c'est le traiteur et le DJ qui se concerteront pour que tout se passe agréablement.


Si par choix ou restriction de budget, vous optez pour une salle des fêtes ou un chapiteau, un terrain nu et une organisation autonome (traiteur qui livre et vous laisse gérer le service, voire faire tout vous-même), il faut faire attention d'une part à la charge de travail que cela va vous demander, mais aussi bien prendre conscience que vous allez rester vigilants toute la soirée pour superviser les choses. Il faut bien rester structuré pour que tout se déroule bien, que le gâteau ne soit pas servi trop tard et que les invités partent à l'issue du dessert sans avoir dansé ou peu. A ce moment-là, il faut établir à l'avance le déroulé de la soirée, étudier ça avec les prestataires présents (DJ, photographe, vidéaste...) qui auront plus d'expérience que vous et les laisser vous guider. N'hésitez pas non plus à déléguer à vos proches.


Quelle que soit la solution choisie - il est important d'avoir un lieu avec une possibilité de repli à l'abri s'il pleut.


3 - Les invités :

On connait le problème, c'est souvent assez délicat, en ce qui concerne la famille - si vous invitez tonton Marius, ça risque de mettre des tensions avec tonton Bernard... J'ai tendance à penser que c'est à vous de décider qui vous invitez et mettre cartes sur table tout de suite, en demandant aux éventuels protagonistes d'enterrer la hache de guerre pour ce jour-là et vous faire plaisir. Parce que vous les aimez tous et ne souhaitez pas faire de choix Cornélien. C'est peut-être même l'occasion de "rabibocher" certaines personnes, qui sait ?


Je m'aperçois que d'une manière générale, lorsque tensions il y a, les invités font des efforts et tout se passe bien. Depuis le temps que je fais des mariages, j'ai très rarement vu de gros soucis surgir à cause d'invités.


Quoi qu'il en soit, soyez sûrs des personnes que vous invitez, notamment parmi les amis. J'ai déjà vu des mariés se retrouver avec plusieurs repas payés et des invités leur faire faux bond. Ce qui est très désagréable et va vous peiner un jour ou vous avez simplement envie de profiter et de faire plaisir !


4 - Les prestataires :

Chaque corps de métier est important, il faut bien les choisir, pour leurs compétences bien entendu, mais il est important aussi que le contact passe entre vous et que vous ayez réciproquement confiance.


D'une manière générale, et ça prévaut pour tous, soyez attentifs à être en contact avec des professionnels, qui sont tenus de vous fournir un devis, un contrat, vous demander le paiement d'un acompte pour bloquer définitivement la date. Il ne s'agirait pas de vous retrouver, en dernière minute, avec un prestataire qui ne vient pas et que rien ne soit stipulé par écrit. Ce serait une source de stress énorme et totalement inutile.


Privilégiez le bouche à oreille (l'expérience des autres est un bon gage de fiabilité), ou des prestataires que vous connaissez déjà et en lesquels vous avez totale confiance. Les premiers prestataires sélectionnés peuvent aussi vous guider. A défaut, les avis Google et une bonne recherche vous aguilleront mais demanderons plus de temps. Quoi qu'il en soit, sélectionnez-en 3 ou 4 maximum par corps de métier, sinon cela risque d'être compliqué de faire un choix. Il faut mieux bien affiner au départ et partir sur un panel de valeurs sûres.


En priorité, il vaut mieux conclure avec le lieu de réception (selon le lieu jusqu'à deux ans avant le Jour J), le traiteur et la boutique de vêtements. Une fois que ces prestataires sont trouvés, occupez-vous des autres, vous serez plus sereins. Quel que soit le corps de métier, le plus tôt vous arrêtez les dates avec eux, le mieux c'est.

  • Le lieu de réception dont on a déjà parlé plus haut. La possibilité de repli en intérieur est un point à soulever. Il faut aussi prendre en compte la situation géographique et ses contraintes. Selon la localisation, les décibels sont limités et la musique doit être stoppée de bonne heure. Ont-ils un jardin d'agrément dans lequel vous pourriez faire les photos de groupes et de couple le cas échéant ? Cela limiterait les trajets, risques de se perdre pour les invités. Une source de stress en moins également. Vérifier s'il ont un lieu pour faire une cérémonie laïque si tel est votre souhait. Et aussi bête que cela puisse paraître, des facilités de parking.

  • Le traiteur qu'il soit dissocié ou non de la salle. Des dégustations groupées avec les futurs clients sont prévues en général, ce qui vous donnera un aperçu de leur travail. Si le traiteur a l'habitude d'intervenir sur votre lieu de réception, c'est un plus car il en connaitra le fonctionnement, l'emplacement des outils dont il aura besoin et les éventuelles contraintes techniques, la distance entre la cuisine et l'endroit où seront les invités (qui peut nécessiter une organisation spécifique). Il faudra voir aussi à qui incombe la fourniture de la vaisselle, de nappes, de housses de chaises... Les heures de prestations, les quantités prévues par personne (nombre de petits fours par personne...) et ce qui est prévu pour les suppléments en alcool notamment. Si vous souhaitez apporter votre vin, c'est également un point à voir avec le traiteur - acceptent-ils, demandent-ils un droit de bouchon ?

  • Boutique de robes de mariées / costumes : C'est un poste qu'il faut aussi prévoir bien à l'avance. Déjà, il va falloir trouver LA robe de vos rêves, LE costume pour Monsieur - même si en général cela reste plus simple. Il faut tenir compte du temps d'approvisionnement des tenues, des essayages, retouches, de nouveau les essayages avant de repartir avec vos magnifiques atours. Si vous êtes en phase de perte de poids en vue du mariage, surtout, parlez-en pour qu'ils vous conseillent judicieusement. Idem si vous êtes enceinte...

  • Le photographe : Ah ! C'est mon rayon, je peux mieux en parler. Déjà, regardez les sites des différents photographes pour voir quel style vous correspond, c'est le premier critère à mon sens, avant le tarif. Bien sûr, ce dernier est important. Toutefois, ne perdez pas de vue que ce qui restera de cette journée, ce seront les photos, la vidéo, les tenues. Le reste fera comme la chaussure de Cendrillon, passé minuit, enfin, en tous cas au petit matin, il n'y aura plus rien. Le repas, digéré, le DJ aura disparu, les fleurs vont faner... Donc, choisissez le photographe avec lequel vous allez vous sentir bien, et qui fournit un travail qui vous plaît. En plus de cela, je vous invite à veiller à certains détails, tels que le matériel utilisé, si on vous propose bien la retouche des images, le choix de livres, fichiers numériques... si le photographe a bien son matériel en double en cas de problème - avec une double sauvegarde directe dans le boitier (je pense que la majorité des appareils photos professionnels le proposent maintenant). Savoir s'il peut vous proposer une flexibilité dans ses prestations, vous n'êtes pas obligés d'être suivi des préparatifs au gâteau.

  • Le vidéaste : Mêmes recommandations que pour le photographe. Si le photographe et le vidéaste se connaissent et on l'habitude de travailler ensemble, ça peut-être un plus, mais lorsque ce n'est pas le cas, personnellement, je demande ses coordonnées et le contacte avant pour faire connaissance et faire un point pour ne pas se gêner tout au long de la journée, les besoins n'étant pas les mêmes. Ce sont deux corps de métiers qui vont graviter ensemble et sont complémentaires.

  • Le DJ : C'est un poste primordial pour votre soirée. Un bon DJ fera toute la différence puisque c'est lui qui est en charge de l'ambiance. Outre ses qualités professionnelles, veillez à ce lui aussi ait du matériel en double et puisse assurer la soirée coûte que coûte en cas de problème technique. Souvent les DJ vont vous proposer également les lumières, la machine à fumée, la machine à savon. Il faut voir avec eux les options proposées. Une enceinte portative avec un micro peut-être un plus pour les photos de groupes, les discours prévus...

  • La coiffeuse : il est essentiel de faire des essais. Non seulement la coiffure doit vous plaire, mais doit également bien tenir. J'ai eu cette année l'expérience d'une de mes mariées, qui a beaucoup de mal avec son image et qui se disait que ce jour-là, elle serait belle. Sauf que c'était un jour de fort mistral et que la coiffure n'a pas tenu. C'est une expérience terrible et j'en étais malade pour elle. Donc pour information, une coiffeuse va vous mettre énormément de pinces invisibles dans les cheveux pour faire tenir la coiffure, va beaucoup laquer également. N'hésitez pas à bien secouer la tête pour voir si la coiffure tient bien. Vous devez avoir confiance en votre prestataire. J'ai tendance à préconiser des coiffeuses et maquilleuses à domicile. Pour éviter le stress des trajets, vous êtes à pied d'œuvre pour manger un bout et mettre votre robe ensuite, mais ce n'est bien entendu pas une obligation !

  • La maquilleuse : Idem que pour la coiffeuse. Le maquillage doit vous plaire, doit vous correspondre. La maquilleuse doit pouvoir vous maquiller en fonction de votre morphologie de visage, de la forme de vos yeux, de votre bouche... savoir vous mettre en valeur, utiliser des produits de qualité qui vont tenir au cours de la journée. Faites des essais aussi, voyez la tenue sur votre peau. Pour l'avoir vu, surveillez la propreté des ustensiles du professionnel, et, je vais peut-être vous faire rire, mais l'élégance de ses ongles, que l'on peut voir sur les photos et qui parfois mettent le photographe dans l'embarras parce que pas présentables.

  • Le fleuriste : Un beau bouquet de mariée, c'est important. il va paraître sur beaucoup de photos. Regardez ce que proposent les différents fleuristes que l'on vous conseille éventuellement, ou sélectionnez le en fonction de la situation géographique de la salle pour trouver ce qui vous convient. Chacun a sa "patte". Les fleuristes vont pouvoir vous proposer aussi bien le bouquet pour la mariée, le bouquet de la Vierge (en Provence), des boutonnières pour le marié et les témoins hommes, des bracelets ou petits bouquets pour les témoins filles, les filles d'honneur, les fleurs pour la voiture, pour la cérémonie religieuse ou laïque, une arche, les fleurs pour la salle. Leur panel d'intervention est en général assez large. L'important encore une fois est de trouver un prestataire fiable, qui sache bien cerner votre besoin et vous guider pour un beau rendu.

  • Officiant de cérémonie laïque : Si vous optez pour ce type de cérémonie, il est souvent plus judicieux de faire appel à un professionnel plutôt que de l'organiser en interne. Ca évitera certains écueils qui peuvent nuire à la beauté et l'émotion qui est attendue d'une telle cérémonie. Mais je détaillerai ce point un peu plus loin. Un officiant de cérémonie laïque, plus que tout autre, doit être proche de vous, il doit être sur la même longueur d'ondes, savoir faire rire, pleurer, émouvoir l'assemblée, en personnalisant son discours par rapport à votre parcours.


5 - Choisir ses témoins :

C'est un point important. D'un point de vue strictement légal, les témoins, au minimum un par personne, maximum deux, doivent être majeurs et vont signer le registre d'état civil à la mairie. A l'Eglise, ou lors d'une cérémonie laïque, ils peuvent être plus nombreux. Mais il est primordial de bien les choisir. Privilégiez des personnes très proches (famille ou amis), que vous connaissez depuis longtemps et qui prendront leur rôle à cœur. Ce serait dommage de perdre de vue ou se fâcher avec le témoin de son mariage.


6 - Cérémonie religieuse ou laïque :

  • La cérémonie religieuse : vous avez deux options (pour les catholiques - je ne m'avancerai pas sur d'autres célébrations que je ne connais pas). Une bénédiction qui va durer environ 45 minutes, et pour ceux qui sont très fervents, il est possible de faire une messe complète. C'est une cérémonie qui va prendre 1h30 environ. Tout dépendra de votre rapport à l'Eglise. Il faut savoir qu'il faut dans les deux cas prévoir une préparation avec un prêtre d'un an en général, qu'il faut qu'au moins un des deux mariés soit baptisé et qu'aucun des deux n'ait fait de précédent mariage à l'Eglise (à vérifier toutefois avec le prêtre de votre paroisse).

  • La cérémonie laïque : Comme son nom l'indique, elle n'a aucun caractère religieux. Elle se fait souvent en extérieur, est axée sur la vie des mariés, leur rencontre, leur histoire. Le but est, pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se marier à l'Eglise, d'avoir une cérémonie qui soit un complément plus intense émotionnellement que la célébration officielle du mariage à la mairie, qui, elle, va durer une vingtaine de minutes. Vous pouvez faire appel à un officiant de cérémonie laïque, qui est là pour vraiment personnaliser et rendre ce moment unique, émouvant, amusant, intéressant. Si toutefois vous souhaitez faire votre cérémonie en interne, il faut vraiment faire attention à certains détails. D'un point de vue organisation, bien penser à mettre les mariés en évidence (s'il y a une arche, ils seront dans l'arche - ce n'est pas pour l'officiant ni pour les micros - si si, ne riez pas, on me l'a faite ! Un pupitre qui soit joli, un support papier qui le soit également - il faut penser aux photos, à ce qui reste justement. Il faut vraiment personnaliser cette cérémonie et ne pas faire passer trop de monde au micro. Il ne faut pas que ça dure plus d'une demi-heure en principe et que cela reste dynamique, éviter les redondances. A voir ensuite quel rituel vous souhaitez mettre en place. Dans les plus courants, vous avez le mélange des sables de différentes couleurs, le rempotage d'un olivier, les rubans qui vous lient, l'échange des alliances bien sûr, la peinture d'un tableau. Mais ce sera l'objet d'un prochain article.

7 - Faire-part de mariage et papeterie :

Soit vous choisissez de les faire vous-mêmes en ligne, il y a foison de sites qui proposent des modèles bien sympathiques, soit vous en confiez la conception à un prestataire. Personnellement, je propose une mini-séance photo et la réalisation du faire-part à partir de ces images.

Outre les faire-part, il faut penser aux cartons de menu, les noms sur les tables, le plan de table, le livre de messe, le livre d'or, la carte de remerciements après le mariage également si vous le souhaitez.


8 - Les tenues des mariés et des invités :

Les tenues des mariés, on a vu cela plus haut. Pensez toutefois à casser vos chaussures pour éviter d'avoir mal aux pieds, pensez aussi aux pansements, sait-on jamais et retirez les étiquettes sous les chaussures...Pensez aussi à prévoir une paire de chaussures de rechange confortables pour la soirée. Ah, j'oubliais : pensez à vérifier que vous ayez bien une chaussure droite et une chaussure gauche à la bonne taille. Et pas le jour du mariage, en amont. Ca m'est arrivé ! (je pense que je ferai un article un jour sur les perles des mariages).

Pour les invités, soit c'est libre, chacun s'habille comme il le souhaite (précisez tout de même de prévoir une tenue habillée, il arrive des surprises parfois), soit vous donnez un code couleur, code chaussures (un mariage en tongs, c'est original !). Un code steampunk, vous verrez, les invités vont rivaliser d'idées ingénieuses. Vous pouvez faire ce que vous voulez, sortir des sentiers battus.


9 - Le thème :

C'est à vous de voir si vous souhaitez donner un thème à votre mariage. Rien n'est obligatoire et encore une fois, il doit vous ressembler. Mais si vous souhaitez donner une ambiance spécifique, que ce soit champêtre, en rapport avec votre voyage de noces dans les îles, en rapport avec la musique, avec un métier, seule votre imagination peut vous brider. Par contre, il faut penser à la décoration, tout doit être cohérent. pensez aux couleurs des fleurs le cas échéant. Selon le thème choisi, n'hésitez pas à chiner dans les vide-greniers ou rechercher sur la toile des objets seconde main qui pourraient vous correspondre et limiter le budget.


10 - Cadeaux ou voyage ?

A vous de voir ! Vous êtes un jeune couple qui va s'installer et a besoin de beaucoup d'éléments d'ameublement ou au contraire vous avez déjà tout ce qu'il vous faut ? Il est possible de faire une cagnotte dans une agence de voyage et dans certains magasins, c'est d'ailleurs également possible pour la partie photos avec Valphotovar !


11 - Le planning de l'organisation :

Le plus simple pour ne rien oublier est de cocher au fur et à mesure. N'hésitez pas à télécharger le document sur le lien suivant : Planning organisation mariage Valphotovar


12 - Le planning du Jour J :

Pour cette partie, il est judicieux de voir le déroulé de la journée avec les prestataires. Vous aurez fait les essais coiffure et maquillage - en fonction de l'heure de mairie (si c'est un mariage avec une cérémonie religieuse ou laïque ensuite, autant prévoir la mairie le plus tôt possible pour avoir du temps pour tout faire sereinement), ils pourront vous dire à quelle heure commencer les préparatifs. Le photographe se calera dessus et verra avec vous l'organisation de la suite (photos de couple si c'est le jour J, photos de groupes etc...) le traiteur et le DJ s'occuperont de la soirée. A ce moment-là, tout est prêt, laissez vous porter, profitez de votre journée !


13 - Et après ? Prolonger les festivités ?

Si vous avez des invités qui restent à dormir sur place, qui sont venus de loin, pourquoi pas un brunch, pourquoi ne pas organiser un dimanche agréable pour continuer en mode détente la fête, partager une journée de plus sans aucune contrainte ?







31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page